INFO              CONTACT

L’homme le plus fort - 2014


design Sylvia Ugga

documentaire de création
durée : 50 min
production :  Legato Films & ARTE France, Fonds d'aide à l'innovation du CNC, Aide à l'écriture de la Région Rhône-Alpes, Aide à la production du CNC, Procirep, Angoa, avec le soutien de l’Atelier documentaire de La Femis

diffuseur : ARTE
︎boutique.arte.tv/f10023-homme_plus_fort

sélections :
FIFIB FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM INDÉPENDANT DE BORDEAUX, FRANCE (2015)
HOT DOCS INTERNATIONAL FILM FESTIVAL, TORONTO, CANADA (2015)
DokumentART EUROPEAN FILMFESTIVAL FOR DOCUMENTARIES, NEUBRANDENBURG, GERMANY (2015)
CINÉMA VÉRITÉ INTERNATIONAL DOCUMENTARY FILM FESTIVAL OF TEHRAN, IRAN (2015)
NOUVEAUX TERRITOIRES DOCUMENTAIRES, MAISON D’ARRÊT DE VILLEPINTE / LA GAÎTÉ LYRIQUE, PARIS (2016)
LES PROJECTIONS LIBERANTES, LA CASA OBSCURA, MONTREAL, CANADA (2017)

résumé :
Gaëtan sculpte ses muscles et décuple sa force. Il repousse les limites de son corps et les montagnes qui l’entourent forment le décor de son péplum intérieur. L’aventure d’un homme qui cherche sa place dans le monde.

avec Gaëtan Denis

écriture, réalisation : Louise Hémon
image : Jean-Baptiste Bonnet
son : Thibaut Dufait
montage : Carole Borne, assistée de Julie Picouleau
montage son : Margot Testemale
mixage : Mélissa Petitjean
étalonnage : Eric Salleron
effets spéciaux : François Pellae
musique originale : Hervé Carvalho, Pierrot Casanova
production : Agathe Berman
direction de production : Katya Laraison
chargée de production : Marie-Amélie Clerc
assistantes réalisation : Eva Tourrent, Maud Bourgeois, Célie Valdenaire
graphisme : Sylvia Ugga


bande-annonce :





︎DANS LA PRESSE

"Signalons L'homme le plus fort de Louise Hémon, sur un trentenaire passionné de culturisme mais à l’enthousiasme de petit garçon fan de Dragonball, descendu de sa montagne pour sauver les gens (il est sauveteur) en parfait super-héros, et lisant la biographie de Schwarzenegger à sa compagne comme on lit un conte de Noël. Le charme de ce documentaire s'accompagne de la générosité d'un regard, qui offre au personnage l'univers fictif et épique dont il rêvait."
Louis Séguin / CAHIERS DU CINÉMA

"Plongée dans l'intimité d'un culturiste pour une vision surprenante d'un monde souvent caricaturé."
David Carzon / LIBÉRATION

"La réalisatrice filme un ami d’enfance et son obsession du « corps utopique », le mesurant non sans humour aux montagnes enneigées qui s’élèvent derrière lui comme un décor ad hoc. Car le jeu habile (puissance des cadres !), amusant et spectaculaire des inversions d’échelles, offre souvent à son personnage l’allure d’un géant mythologique, brouillant les lignes de ce documentaire qui saute dès qu’il le peut, avec malice et allégresse, dans l’esthétique péplum d’une super-fiction."
Shanti Masud / FILMDECULTE

"Du muscle et des mythes. La réalisatrice par un retrait actif, sans interview frontale, utilise pour déclencher la confidence de Gaëtan, des relais, comme sa petite amie ou ses collègues de travail. Loin de se moquer de lui et du défi permanent qu’il s’impose, elle entre ainsi, avec une bienveillance constante, dans son intimité. Il est de tous les plans, auto-sculpté, émouvant, quand il joue du saxo ou révèle la solitude de celui qui ne se place pas dans la norme. Le film permet au jeune homme de devenir un temps, comme ses modèles, un héros de cinéma. On glisse de la personne au personnage. Louise Hémon est partie de la réflexion de Michel Foucault (cité au générique) sur «le corps utopique». Défier son corps serait remettre en question l’ordre des choses, comme au fond un rêve d’enfant qui persiste à l’âge adulte, peut le faire."
Elise Padovani / ZIBELINE

"Comme Schwarzie, auquel il aime se comparer, Gaëtan Denis a prolongé à l’âge adulte son rêve de gamin. Depuis dix ans, cet Hercule des Hautes-Alpes cultive sa musculation en soulevant des haltères, en poussant une brouette lourdement chargée, en surveillant son alimentation et en y ajoutant quelques « pilules magiques ». C’est qu’il ne connaît pas ses parents naturels et, faute de savoir à qui il pourrait bien ressembler, il a décidé de façonner son apparence, d’être l’auteur de son physique. Tourné entre le hameau de montagne où il vit et Marseille, où habite son amie Laurine, en passant par les pistes de ski où il travaille l’hiver comme pisteur-sauveteur et les plages où il exerce l’été une activité de nageur-secouriste, ce portrait vaut pour la qualité de ses prises de vues, qui inscrivent joliment Gaëtan dans un environnement «beau comme l'antique», et donnent à sentir la passion qui le pousse à gagner toujours plus en muscles."
François Ekchajzer / TELERAMA




Distribution DVD et VOD :



















︎ facebook.com/hommeleplusfort
Mark